SEMINARI E STAGE

NAZCA E CAUACHI-327.jpg
NAZCA E CAUACHI-327.jpg
NAZCA E CAUACHI-321.jpg
NAZCA E CAUACHI-321.jpg
NAZCA E CAUACHI-113.jpg
NAZCA E CAUACHI-113.jpg
NAZCA E CAUACHI-297.jpg
NAZCA E CAUACHI-297.jpg
NAZCA E CAUACHI-218.jpg
NAZCA E CAUACHI-218.jpg
NAZCA E CAUACHI-217.jpg
NAZCA E CAUACHI-217.jpg
NAZCA E CAUACHI-37.jpg
NAZCA E CAUACHI-37.jpg
Nasca e Cahuachi-200.jpg
Nasca e Cahuachi-200.jpg
 

La collaboration entre le CEAP – Musée ANTONINI et l’initiative « PraticaPeru.it »

 

Grâce à une nouvelle collaboration avec PraticaPeru, qui s’occupe de l’aspect administratif et organisationnel des expériences de stage auprès du CEAP, le musée Antonini est aujourd’hui capable d’offrir aux jeunes étudiants, universitaires et diplômés, mais également aux connaisseurs en la matière et aux chercheurs, des périodes de permanence dans le contexte du Musée et des fouilles, d’une durée allant d’un à six mois, ainsi que la possibilité d’assister à de brefs séminaires de dix jours.

Participer à un stage auprès du CEAP Musée Antonini signifie avoir la possibilité de faire une expérience de collaboration, connaissance et apprentissage au sein de l’un des plus importants sites archéologiques d’Amérique, géré par une mission italienne, dans l’une des zones archéologiques les plus célèbres au monde.

Les activités possibles durant le stage sont de nature variée et dépendent du degré de préparation : volontariat de support aux activités du musée, participation au séminaire de groupe sur les pétroglyphes, sessions théoriques et participation aux fouilles, stage en conservation.

  • Coût du stage à partir de 450,00 €

Pour plus d’infos voir le site www.praticaperu.it – ou écrivez-nous à progettonasca@peruresponsabile.it 

 

#viaggiandosiimpara

Les programmes de stage au CEAP – Musée ANTONINI

Centro de Estudios Arqueólogicos Precolombinos

Stage du Projet Nasca pendant les fouilles archéologiques à Cahuachi.

 

En 1982 naquit le Projet Nasca, qui peut être considéré comme la Mission Archéologique couvrant la plus longue période de permanence sur le territoire péruvien et ayant eu le même directeur pendant toute la durée de cette période. Le Projet Nasca, sponsorisé par le Centre Italien d’Etudes et de Recherches Archéologiques Précolombiennes (CISRAP) de Brescia, a opéré sans interruptions depuis 1982 jusqu’en 2014 dans l’aire de Nasca, dans la région de Ica au Pérou, selon une convention bilatérale entre le Directeur de la Mission, Giuseppe Orefici, et le Ministerio de Cultura péruvien (ancien Instituto Nacional de Cultura). Le Projet Nasca est aussi inclus dans l’Accord Culturel Pérou-Italie qui est renouvelé périodiquement par convention entre les Présidents des deux Républiques.

Le Projet Nasca a comme objectif la récupération d’un maximum de données possible, sur la configuration sociale et politico-économique réelle de Nasca. Dans sa première phase (1982), le projet s’est donné comme objectif de déterminer la relation entre les principaux sites d’habitations, le grand centre cérémonial de Cahuachi et les géoglyphes de la Pampa, en incluant le cadastre et le relevé des stations d’art rupestre des vallées secondaires. Dans cette première phase, ont été étudiés les systèmes de sépulture de la nécropole de San José et les structures des habitations et des temples qui se trouvaient dans le territoire et situables chronologiquement dans la Période Intermédiaire Ancienne, ainsi que dans les périodes suivantes. Parmi les constructions les plus importantes, l’on doit rappeler la présence d’un temple parallélépipède de grandes dimensions, appartenant à l’Horizon moyen.

Pendant les 33 années d’activité archéologique dans le territoire, différents stagiaires provenant du monde entier ont participé aux différentes phases de l’activité scientifique, avec la volonté de connaître ou d’approfondir leur connaissance de la culture Nasca et de ses formes expressives, ainsi que de participer directement aux activités de fouille et de laboratoire.

La langue utilisée pour communiquer dans le camp de base de la mission est l’espagnol, de même pour les conférences que les spécialistes tiendront après l’horaire de travail.

Pour participer aux stages que le Projet Nasca met à disposition chaque année, il faudra être étudiant universitaire en archéologie ou en sciences proches de ce domaine (histoire, géologie, biologie, botanique, musicologie, conservation, etc.) ou il faudra être professionnel dans les champs cités.

Dans le cas où il y aurait des places disponibles, le Projet Nasca, selon le CV des participants, se réserve la possibilité d’accepter des stagiaires ne faisant pas partie des catégories indiquées précédemment.

Le Projet Nasca est formé par un groupe travaillant constamment au projet (archéologues et différents spécialistes en sciences proches), ainsi qu’un nombre variable de personnel ouvrier et spécialisé en conservation. 

LE CONTEXTE DES STAGES

 

Stage auprès des Fouilles

de Cahuachi

 

Stage en laboratoire archéologique

 

Stage Pétroglyphes et Art Rupestre

© 2015 sito web realizzato e finanziato da www.​peruresponsabile.it

RESEAUX SOCIAUX

  • Facebook Clean